Saturday Night Fever à Pondichéry

Publié le par Aurélien

Ce vendredi, Florent, l'autre V.I.E embauché au meme titre que moi, est venu nous rejoindre ici en Inde. Alors nous sommes allés le retrouver à Pondichéry et avons passé le week-end là bas.

Ce fut un week-end assez riche et productif. Tout d'abord, nous avons effectué un baptême de plongée dans une des seules piscines du coin, et en avons profité pour nous baigner dans le golf du bengale.

Puis il y a eu cette soirée dans un bar / restaurant un peu branchouille de Pondy, le genre de soirée où on peut manger du beuf, boire des cocktails et danser sur de la musique des années 60 en compagnie de quelques autres occidentaux et indiens occidentalisés. C'est la saison basse en ce moment, alors on a eu de la chance d'avoir une telle soirée d'organisée pendant notre passage.

Apres avoir discuté avec le DJ et brulé le dancefloor pieds nus (en fait c'est plutôt mes pieds qui ont brulé sur le ciment), j'ai tapé la causette avec pas mal de monde, notamment avec des jeunes d'Auroville. C'est assez marrant de discuter en français avec quelqu'un qui ne parle soit disant pas français et qui soudainement se met à parler tamoul aux serveurs...

Plein de nationalités représentées ce soir là : Islande, Etats Unis, Australie, ... et francais bien sûr, mais c'était pas les plus sympathiques...

florent-moto.JPGMais on reste en Inde, alors c'est extinction des feux à 12h30. On a suivit un groupe d'autres français, super sympas ceux-la. Ils nous ont porté sur leur motos pour improviser un rodéo dans les rues de Pondichéry by night, à la recherche d'un endroit où continuer la soirée.

Finalement on est allé assez loin en dehors de Pondichéry, près de la plage, pour s'incruster à la soirée d'anniversaire d'un indien franchement occidentalisé. Là aussi, c'était marrant de rencontrer des jeunes tamouls cette fois-ci parlant un français impeccable.


On a discuté avec pas mal de monde, pris d'autres contacts... Au final j'ai récupéré une dizaine de numéros de téléphones / emails pour revenir bouger sur Pondy/Auroville. Soirée sympa et productive donc. On s'est fait ramené en voiture par des mecs completement bourrés. Un peu flippant, mais on est arrivés entiers.

Le lendemain, j'ai eu droit a une leçon de moto de la part d'Isabelle, une amie de Pondichéry, qui m'a ensuite gentillement prêté sa moto pour que j'aille me confronter à la circulation indienne.

J'étais pas super à l'aise pour conduire à gauche avec un engin dont je venais d'apprendre les rudiments, mais la quinzaine de kilomètres effectués m'ont bien plus. Rouler cheveux dans le vent avec mes lunettes et mon Ganesh tatoué (au henné) sur le bras, ca m'a rendu impatient d'avoir ma propre moto a Salem.

Commenter cet article

Véro 07/06/2007 20:06

Alors toi, faut que tu m'expliques un truc... Depuis quand tu peux faire de la moto... cheveux au vent... t'as pas de cheveux !!!! looooool !!! En tous cas, bravo pour ton blog, c'est super sympa et ca permet de te suivre un peu dans tes périgrinations indiennes... au fait, as tu trouvé la clé de tes chakras ??? Bizzz... Véro... d'un lointain tatamis palois !!!

oLiViEr 06/06/2007 01:12

Salut Aurélien,
Félicitations pour ton blog... agréable, distrayant et plein de bonnes anecdotes... et ce n'est que le début!!!!
Au fait dans quel domaine bosses-tu?
Olivier (Mexico)

Aurélien 06/06/2007 20:25

Merci pour ton message! En ce qui concerne mon travail, depuis que je suis en Inde je suis I.T. specialist. En France, j'étais informaticien.