Lhassa, une semaine apres

Publié le par Aurélien

Cela fait une semaine que j'ai assisté aux évenements de Lhassa. Comme je l'ai écrit, j'ai quitté le Tibet assez rapidement, et je tente tant bien que mal de me tenir informé, malgré la censure du net. Merci pour vos nombreux commentaires, qui me tiennent informés de la tournure des évenements.

Ils me sont tres utiles pour savoir qui relaye mon témoignage, et obtenir des compléments d'informations. N'oubliez pas que je suis en voyage. J'ai passé 36h dans le train (Lhassa -> Xi'an), puis 14h vers Yichang, et je suis sur le point de faire 38h de bateau vers Chongqing, le long de la riviere Yangzi (je descends vers le Vietnam). Difficile donc de tout suivre dans le détail.

Je ne pensais pas que cette révolte au Tibet occuperait si longtemps les journalistes. J'ai effectivement été contacté par quelques uns d'entre-eux, mais ayant quitté les lieux du drame, je les intéresse moyennement. J'ai cependant fait un passage sur Europe1 (dans les archives du 19 Mars, diffusé dans les journaux de 05h30 et 07h00).

Pour ce que j'en ai percu, les journalistes semblent surtout préoccupés de savoir comment l'armée chinoise a écrabouillé les manifestants avec ses chars d'assault, et si les tibétains sont en train de contester le Dalai Lama. Mais plus on creuse, et moins les choses sont simples.

La barriere de la langue est bien réelle en Chine, alors il est difficile de savoir comment ils percoivent ces évenements. Des étrangers installés a Xi'an depuis quelques années étaient tres curieux de savoir ce que j'avais vu a Lhassa. Ils ne savent pas grand chose en fait. Ils m'ont dit que les images diffusées a la TV ont été soigeusement choisies. On n'a vu que des tibétains saccager des boutiques. Pas une seule image de militaire dans les rues, et encore moins de blindé.

Sans surprise, les chinois se considerent comme les gentils, victimes d'une manipulation a leur égard. C'est certainement vrai, reste a savoir qui manipule qui. Lorsque j'étais au Népal, j'avais sympatisé avec des tibétaines réfugiées. On en est bien sur arrivé a parler de la situation avec la Chine. Je leurs avait demandé si elles détestaient les chinois, la réponse fut surprenante. Les Chinois sont autant victimes que nous de leur gouvernement.

Il n'est pas surprenant que les Chinois se considerent comme les vraies victimes de l'histoire, c'est un sentiment humain naturel. Nous memes, francais, lors des troubles en Cote d'Ivoire il y a quelques temps, je ne me souviens pas que nous nous soyons demandés pourquoi les Ivoiriens s'étaient mis a pourchasser nos compatriotes dans les rues, alors que nous avions librement acces a une information internationnale. Alors comment pourrait-il en etre autrement dans un pays sous censure et propagande?

Au sujet de l'implication du Dalai Lama dans ces troubles, j'avais demandé aux tibétaines rencontrées a Lhassa s'il y avait une sorte d'armée de libération du Tibet. Elles m'ont répondu que non, qu'il n'y avait aucune structuration. Quand un tibétain se rebelle, les autres viennent l'aider spontanément. Et c'est bien le sentiment que j'ai eu : un soulevement populaire (pas que les jeunes), pas vraiment structuré, et assez brouillon pour tout dire.

Peut etre que la manifestation initiale des moines était une opération préparée et planifiée par je ne sais qui (sur internet, on parle du Dalai Lama, mais aussi de la CIA...), mais en ce qui me concerne je suis persuadé que le soulevement qui a suivit leur répression était spontané. Je n'ai pas grand chose d'autre a ajouter a mon témoignage. L'article que j'ai lu et qui résume le mieux la situation telle que je l'ai percue est Le Tibet, perle de Pékin.

Sur un autre tres bon article de Rue 89, on peut lire: La culture tibétaine est aujourd'hui menacée de reste l'apanage de la religion et de traditions folklorisées à destination du tourisme, tant chinois qu'international. Je pense que c'est vraiment le sentiment qui domine, et qui crée le désespoir chez les tibétains. Il suffit de visiter le Potala, ce grand temple a Lhassa, ancienne demeure du Dalai Lama, pour se rendre compte de la farce que c'est devenu. Les moines ne sont meme plus habillés comme des moines, le temple est déserté, sans ame.

Mon sentiment est que les tibétains ont parfaitement conscience de cette situation, qu'elle les effraie, qu'ils sentent leur culture disparaitre, et je ne serais pas surpris qu'ils se radicalisent de plus en plus. Car quit a aller en prison pour 15 ans, autant y aller pour un motif valable.

Commenter cet article

nick 19/06/2009 06:48

I find your story and your photos absolutely amazing. With your permission, I would like to post it on www.UprisingArchive.org . The point of the website is so the uprising in Tibet is never forgotten. Would this be ok?

Please let me know.
Thanks you!

Thierry BRESSOL 19/04/2008 22:46

Très intéressant à savoir tout ça!
La situation est très difficile, c'est sûr. Même si le Dalai Lama est un homme vraiment "désarmant"... Si les Chinois ont peur de lui...

Bien navicalement
Le matelot blogueur, ex officier de la marchande
et ingénieur radio
- http://marine-inconnue.blogspot.com/
- http://souvenirs-de-mer.blogdns.net/

G de B 27/03/2008 18:01

Les Tibétains sont colonisés par les Chinois, c'est un fait, il est donc normal qu'ils se révoltent, c'est ce qu'ont fait tous les peuples colonisés, de tout temps et en tout lieu. Ce qui est étonnant, c'est plutôt qu'ils ne l'aient pas fait plus tôt...Et en cela, c'est peut-être bien grâce ou à cause du Dalaï Lama...

Froment Danielle 26/03/2008 21:10

Bonsoir
Je trouve courageux de transmettre ce que l'on voit, surtout dans une situation comme celle ci, au Tibet occupé.
Bien sur, cela passe toujours a travers nos emotions et notre vecu, mais je reste persuadee que le plus important est de temoigner, pour ceux qui tombent et ceux qui malheureusement tomberont, tant que la paix ne sera pas decide des deux cotes.
Bonne route a vous

Stéphane 25/03/2008 09:12

« « « J'ai découvert la dimension nationale de cette violence à travers le blog d'un français qui était à Lhassa. »
C'est en effet à travers le blog d'Aurélien, que Pierre Haski (voir son article sur le Tibet (http://www.rue89.com/chinatown/a-quelques-mois-des-jo-pourquoi-le-tibet-se-revolte)) a pris conscience de cette dimension nationaliste des évènements. » » »

Les lignes ci-dessus sont extraites de l'article de l'émission "arrêt su image" repris sur le Net ici : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=563

Du coup, Aurélien le Palois improvisé Tintin le journaliste au Tibet entre dans les conversations dès que l'on parle du Tibet... et du boycott des JO.

La reconnaissance de tes qualités de journaliste s’élargit….

Merci encore pour des magnifiques articles et pour nous avoir fait vivre tes aventures en Asie pendant ces longs mois.

A ceux qui découvrent Ce Blog, n'hésitez pas à lire les tribulations d'Aurélien en Asie.

A toi Aurélien, si tu souhaite faire un livre des tes années de VIE, tout est prêt, on attend plus que le texte et les images pour mettre en page et éditer...

A très bientôt à Pau.
Stéphane