Pas de bras, pas de chocolat

Publié le par Aurélien

Début Juillet, nous avons cherché à être logés ailleurs que dans la maison que l'entreprise loue comme bureau. Après avoir trouvé une maison de rêve située en plein milieu des champs et des montagnes, nous avons eu la déception de ne pas pouvoir la louer parce que nous étions blancs. Alors, avec le départ de Salem qui se profilait, nous avons trouvé une solution intermédiaire : loger dans une lodge.

cafard.JPGUne lodge, au niveau tarifs, ça se situe entre la guest-house et l'hôtel (7€ la chambre pour 2). Je n'ai pas bien saisi la nuance avec un hôtel, le terme lodge doit juste vouloir dire hôtel pas propre. On a eu le choix entre la chambre qui puait la cigarette et celle qui puait la semoule - on a opté pour la semoule.
Les hôtels, eux, sont on général assez propres. Y'a bien quelques cafards qui vous tiennent compagnie, mais bon, on est en Inde, alors faut faire avec. Les cafards, personnellement, ça me pose pas trop de probleme, sauf peut être quand ils viennent se poser sur vous quand vous dormez (bon, ça m'est arrivé juste une fois, et il était petit).

billets.JPGDonc, après avoir pris les renseignements à la lodge, nous y sommes retournés pour prendre la chambre qui sentait la semoule. Elle avait soit disant été nettoyée, mais bon, ça puait au moins autant, et y'avait toujours ces drôles de taches sur nos draps. Nous avions bien pris soin d'emporter des sacs avec nous, meme si on comptait retourner s'y installer le soir.
Car dans le Tamil Nadu (et peut être ailleurs), il existe une loi qui autorise les hôteliers à ne pas vous louer de chambre si vous n'avez pas de sac. Mon boss s'en est aperçu a ses dépends le jour où il est allé récupérer ses affaires arrivées par bateau :

  •  
  • On va vous montrer votre chambre... Ou est votre sac ? 
  • Je n'ai pas de sac 
  • Vous n'avez pas de sac ? 
  • Non... 
  • Pas de sac, pas de chambre!

Il rouspète, etc... Mais le bonhomme ne veut rien entendre. Alors il part chercher un autre hôtel, mais bien sûr ils sont tous complets. Il a d'abord la mauvaise idée de demander de l'aide aux policiers, qui lui feront simplement perdre du temps (mais pas d'argent, c'est toujours ça). Puis il décide d'acheter un petit sac dans une boutique, qu'il fait bourrer de cartons (on imagine la tête du vendeur...), et retourne au même hôtel, avec son nouveau sac au dos et la bouche en coeur :

  •  
  • Bonsoir monsieur, que puis-je pour vous ? 
  • Booonsoooiiiiir, je voudrais une chambre pour la nuit 
  • Aaahhhh désolé monsieur, mais nous sommes complets 
  • Mais il y a pourtant plein de clés libres sur le panneau derrière vous 
  • Aaahhh non non non, désolé monsieur, nous n'avons plus de chambres

Finalement, le ton monte un peu, et l'hôtelier finit à contre-coeur par lui louer une chambre.

Mais alors, pourquoi tout ce cinéma ? Eh bien, la réponse est aussi simple qu'elle est surprenante : c'est de la superstition. Si vous venez louer une chambre alors que vous n'avez pas de sac, les tamouls pensent que c'est pour vous suicider. Donc pas de sac, pas de chambre!

Commenter cet article

Fleaky 27/07/2007 18:29

Ouaih, enfin, huummm, pour voir des cafards, pas besoin d'aller jusqu'en Inde... On en trouve même dans les régions les plus froides de France.. Je ne préciserai pas pour ne pas faire peur à mes voisins, mais j'en ai déjà croisé récemment!

Avenoso-regat 25/07/2007 17:23

c'est vrai t'as la classe !! le bleu c'est ta couleur, je l'ai toujours dit. Mais je trouve tout de même que ton pote a l'air pas mal non plus.Bisous à toi

Stéphane 23/07/2007 13:22

OOOHHH,
Finalement, le cafard, c'est pour ceux qui dépriment... D'ou le suicide dans les chambres d'hotel insalubres...
Bon courage

Stéphane 23/07/2007 13:18

Non, tu n'est pas seul !!
En effet, dans certains pays, comme en Autralien, les cafards géants sont utilisés comme des animaux de compagnie (http://funnynews.free.fr/actus.php?n=760).
Cela explique les sacs : Pour vooohhhmmmmmmiirrrrrrrrrrr.